Quelle est la meilleure assurance jeune conducteur ?

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter  mis à jour le 2021-11-08

Considérés comme plus à risques d’avoir un accident, les jeunes conducteurs pourtant concernés par l’obligation d’assurance RC en Belgique rencontrent des difficultés à trouver la bonne assurance auto. Garanties réduites et primes plus élevées, les assurances jeune conducteurs ne sont pas toujours adaptés à votre budget. À quoi faut-il faire attention et comment dénicher le bon contrat ? On vous explique tout !

Combien de temps est-on considéré jeune conducteur en Belgique ?

En Belgique, les compagnies d’assurance considèrent comme jeune conducteur une personne ayant moins de 26 ans et moins de 3 ans de permis de conduire (permis probatoire).

Toutefois il n’existe pas de règle établie et la définition du jeune conducteur peut varier d’un assureur à l’autre. Il est possible d’appartenir à cette catégorie jusqu’à 30 ans, malgré une longue expérience de conduite.

Néanmoins les conducteurs ayant plus de 23 ans bénéficient très souvent d’une prime d’assurance auto moins élevée.

Trouver une assurance auto pour jeune conducteur lorsque l’on a peu d’ancienneté de permis et moins de 26 ans n’est pas aisé car pour les assureurs, les jeunes âgés de 18 ans à 26 ans présentent un risque aggravé d’accident de la route.

Si vous souhaitez prendre la route en tant que jeune conducteur, vous devez obligatoirement souscrire à une assurance auto afin de vous couvrir en cas d’accident responsable. En Belgique, l’assurance Responsabilité Civile est  légalement obligatoire et concerne tous les véhicules motorisés dépassant 25 km/h.

7 astuces pour une assurance jeune conducteur moins chère !

Jeunes conducteurs, vous pouvez améliorez vos chances de trouver une assurance voiture à moindre coût en suivant ces quelques conseils :

  1. Ne souscrivez pas à une assurance full omnium qui couvre vos dommages dans un accident en tort car les assureurs sont déjà réticents à assurer les jeunes conducteurs pour la RC auto obligatoire.
  2. Optez pour un véhicule d’occasion mais en bon état car un risque de panne augmente un risque d’accident.
  3. Assurez vous que votre véhicule ne dépasse pas une puissance de 66 kilowatts. Pour un conducteur inexpérimenté, le facteur de la puissance du véhicule peut grandement augmenter les chances d’accident. Cela risque d’augmenter considérablement votre prime d’assurance auto.
  4. Renseignez-vous auprès de la compagnie d’assurance de vos parents car certaines compagnies offrent des tarifs préférentiels auprès des enfants de leurs clients ou acceptent simplement de les assurer.
  5. Obtenez le statut de conducteur occasionnel en devenant conducteur secondaire de la voiture de vos parents. Cela permet de se forger un expérience de conduite et d’avoir un bonus-malus plus faible qu’en étant assuré à votre nom.
  6. Acceptez toutes les conditions permettant de diminuer la prime d’assurance auto de 10 à 20 % : ne plus prendre de passager, ne pas circuler la nuit durant les week-end, installer une boîte noire qui analyse votre conduite et participer à un stage de conduite défensive FEBIC.
  7. Comparez tous les contrats d’assurance auto jeune conducteur. C’est le seul moyen de vous assurer que vous ne passez pas à côté d’une prime plus avantageuse. Notre comparateur en ligne vous permet d’obtenir des devis immédiats gratuitement et anonymement.

Comparez les meilleurs tarifs d’assurance auto en quelques clics

Je compare

Quel est le prix d’une assurance jeune conducteur en Belgique ?

Une assurance auto jeune conducteur est statistiquement plus chère qu’une assurance destinée à un conducteur plus expérimenté. En effet, si les contrats d’assurance ne sont pas élaborés spécifiquement pour les conducteurs novices, les assureurs adoptent un système de surprime afin de compenser les pertes supposées induites par le nombre plus élevé d’accidents.

Pour un conducteur classique, l’assurance RC auto obligatoire dépend de plusieurs critères comme : la conduite occasionnelle par une autre personne que l’assuré, la puissance du véhicule en Kw, ou la fréquence d’utilisation du véhicule. 

La prime d’assurance RC auto est calculée en fonction de la probabilité d’avoir un accident. Ces critères peuvent varier en fonction du profil du conducteur. Par exemple, plus un véhicule est puissant plus la prime d’assurance auto est importante car le risque d’accident se trouve plus élevé.

La puissance du véhicule est un des critères principaux dans le calcul du prix d’une assurance jeune conducteur. On préconise un véhicule ne dépassant pas 66 Kw. Pour les jeunes conducteurs qui ont moins de 23 ans et un véhicule puissant, l’assurance peut refuser de les couvrir.

En fonction de la région où vous habitez, le prix de la prime d’assurance auto peut varier. En effet, à Bruxelles, les risques d’accidents étant statistiquement plus élevés, le prix sera plus élevé qu’en Flandre.

L’âge est aussi un facteur déterminant dans le prix de votre assurance auto jeune conducteur. Un jeune conducteur de plus de 23 trouvera plus facilement une assurance auto à un prix correct.

La valeur et l’état du véhicule entrent également en compte dans le prix de l’assurance jeune conducteur.

Enfin, plus vous souscrivez à des garanties pour assurer votre voiture, plus l’assurance sera chère. Comme évoqué précédemment, un véhicule avec un risque de panne accru fera augmenter la prime d’assurance auto.

Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons élaboré un tableau de primes calculées en fonction du profil suivant : jeune étudiant de 18 ans et un autre de 21 ans, au bonus-malus 11 ou 9 qui roulent en nouvelle Renault Clio essence 52 KW et qui font maximum 20.000km/an.

Assureur jeune conducteurTarif annuel jeune conducteur de 18 ansTarif annuel jeune conducteur de 21 ans
Yuzzu2 751 €1055 €
Ethias1 578 €1 378 €
Fédérale Assurance1 583 €1 434 €
DVV1 760 €1 506 €
Exemples de prix de l’assurance auto jeune conducteur en fonction de l’âge en Belgique

Quelles sont les assurances auto jeune conducteur les moins chères ?

Si toutes les compagnies n’acceptent pas d’assurer un jeune conducteur, voici les principales assurances auxquelles vous pouvez tentez de souscrire en tant que jeune conducteur, à un tarif intéressant :

DVV Assurances assure les jeunes conducteurs à partir de 18 ans. En acceptant de participer à un stage d’évaluation (conduite défensive), l’assurance propose une réduction de 20% sur la prime d’assurance auto pour les jeunes conducteurs de moins de 26 ans.

Yuzzu assure les jeunes conducteurs à partir de 23 ans si leur véhicule ne dépasse pas 85 Kw et n’ont pas eu d’accident responsable les cinq dernières années. Il existe également une réduction en fonction du nombre de kilomètres. 

Fédérale Assurance assure les jeunes conducteurs à partir de 18 ans si le véhicule ne dépasse pas 80 Kw.

Ethias propose une assurance Young Driver jusqu’à 29 ans qui permet de faire descendre de 2 degrés par an le bonus-malus à condition de ne pas faire d’accident responsable les deux premières années. D’autres réductions sont applicables si le conducteur habite chez ses parents, eux-mêmes assurés chez Ethias ou s’il dispose de deux autres contrats d’assurance chez Ethias.

Partners Assurance propose des tarifs d’assurance auto abordables pour les jeunes à partir de 21 ans et qui ont 3 ans de conduite sans accidents en tort. Des réductions sont applicables si un des parents du jeune conducteur est déjà assuré chez Partners Assurance.

Il existe d’autres assurances qui pourront vous assurer si vous avez plus d’ancienneté de permis de conduire ou si vous souscrivez à plusieurs contrats d’assurance dans la même compagnie.

Voici un tableau comparatif des assurances auto jeune conducteur selon la région habitée pour le profil suivant : jeune conducteur étudiant de 18 ans roulant en Renault Clio, 52 Kw de puissance, au bonus-malus 11. Il fait 20000 km par an. 

AssureurTarif WallonieTarif BruxellesTarif FlandreConditions de l’offre
DVV1 421 €1 760 €1 421 €Réduction si les parents sont assurés + stage de conduite défensive
Yuzzu2 017 €2 751 €1 750 €Sans conditions
Ethias1 345 €1 859 €1 107 €Pour les moins de 25 ans avec le permis depuis < 3 ans, puissance du véhicule maximum 60 Kw
réduction du bonus-malus en l’absence de sinistre pendant 1 an
Fédérale assurance1 245 €1 583 €1 091 €Sans souscrire à une autre assurance, puissance maximum 80 Kw
réduction en l’absence de sinistre pendant 1 an
Comparatif assurances jeune conducteur en fonction du lieu de résidence

Que faire en cas de refus d’assurance auto jeune conducteur ?

Il peut arriver que votre profil ne vous permette pas de souscrire à une assurance auto jeune conducteur. Généralement, dans le cas d’un refus d’assurance auto jeune conducteur, une de ces trois raisons prévaut :

  1. le jeune conducteur est impliqué dans plusieurs accidents, que sa responsabilité soit engagée ou non
  2. le jeune conducteur n’a pas payé sa prime d’assurance en dépit des nombreux rappels
  3. le jeune conducteur a fait une fausse déclaration lors d’un accident ou au moment de conclure un contrat d’assurance

Si vous n’arrivez pas à obtenir une assurance RC auto jeune conducteur, vous pouvez vous tourner vers le Bureau de tarification. En effet, la loi belge de 2003 octroie 1000€ de prime d’assurance auto pour les jeunes conducteurs roulant dans un véhicule avec une puissance de moins de 65 Kw, à condition qu’ils n’aient jamais eu d’accident.

Afin de recevoir une proposition d’assurance RC auto de la part du Bureau de tarification, le jeune conducteur doit avoir été refusé par 3 assureurs au minimum ou avoir reçu au moins 3 propositions de prime d’assurance auto élevées ou de franchise élevée.

Attention cette prime d’assurance RC auto accordée par le Bureau de tarification n’est valable qu’une année. Les dégâts liés à votre véhicule en cas d’accident responsable ne sont pas pris en charge par le Bureau de tarification. Vous pouvez décliner cette proposition si vous arrivez à souscrire à une autre assurance RC auto. 

Il est conseillé de multiplier les devis d’assurance auto afin de trouver l’offre la plus compétitive. Notre outil en ligne permet de faire cela gratuitement et de manière anonyme.

Comparez les meilleurs tarifs d’assurance auto en quelques clics

Je compare

Quelle est la puissance maximale pour un jeune permis en Belgique ?

Pour les compagnies d’assurance, un conducteur inexpérimenté qui conduit un véhicule puissant représente une très grosse probabilité d’accident. L’assurance RC auto paie les dégâts occasionnés aux autres usagers lorsque vous êtes responsable d’un accident. Avec une voiture puissante, vous augmentez ce risque et le prix de votre prime d’assurance auto jeune conducteur.

La puissance maximale préconisée pour un permis probatoire est 66 Kw ou un moteur de 1110 à 1400 cm3.

Toutefois, cette puissance va varier en fonction de l’assurance à laquelle le jeune conducteur se souscrit. En moyenne, un assureur ne veut pas couvrir un jeune conducteur si son véhicule dépasse 80 Kw. Ce critère de puissance peut également varier selon l’ancienneté du permis du jeune conducteur.

Quel taux d’alcool au volant autorisé pour les jeunes conducteurs ?

La limite d’alcool autorisé pour les conducteurs en permis probatoires en Belgique est de 0,2 g. Cette limite est proche de la tolérance zéro puisqu’elle correspond à moins d’un verre de vin. Il s’agit en réalité de la marge d’erreur prenant en compte l’ingestion d’aliments alcoolisés.

En cas de contrôle positif à l’alcool supérieur au taux légal autorisé, le jeune conducteur s’expose aux sanctions suivantes : retrait de 6 points, soit la totalité des points pour un jeune conducteur ce qui équivaut à un retrait du permis de conduire.

Notre outil de calcul de l’alcool au volant vous permet de définir avec précision combien de temps vous devrez attendre avant de pouvoir prendre la route.

Il est nécessaire de remplir ce champ
Votre nom est requis