Personne à charge mutuelle

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter  mis à jour le 2022-01-03

L’affiliation à une mutuelle permet de bénéficier de remboursement de santé au titre de l’assurance maladie obligatoire gérée par l’INAMI. Lorsque l’on souscrit à une mutualité en tant que titulaire et donc assuré principal, il est également possible d’ajouter au contrat une personne à charge mutuelle. Qui peut-être concerné par ce statut, et sous quelles conditions, notamment de ressources ? Nous vous expliquons tout.

Qui est considéré comme personne à charge par la mutuelle

Une personne considérée comme personne à charge par la mutuelle est une personne rattachée au dossier de l’assuré principal, appelé aussi titulaire.

Il s’agit généralement d’un membre de la famille : le conjoint, concubin ou encore un enfant. Dans certains cas, il peut également s’agir d’un ascendant, descendant ou collatéral, à condition que ce dernier vive sous le même toit que l’assuré et s’occupe de la bonne tenue de la maison ou encore des enfants.

Elle jouit des mêmes avantages que le titulaire de la mutuelle, et sa présence sur le contrat a donc une incidence sur le montant de la cotisation annuelle payée par le principal assuré.

Vous cherchez une mutuelle couvrant à la fois vos besoins et ceux des personnes à votre charge ? Il est nécessaire de comparer les contrats disponibles afin de sélectionner le plus adapté à toute la famille. Notre comparateur de mutuelles en ligne permet de faire ce choix gratuitement et rapidement.

Comparez les meilleurs tarifs de mutuelles en quelques clics

Je compare

Quel est le plafond de revenus pour une personne à charge ?

Les revenus maximum d’une personne à charge cohabitant ne doivent pas excéder 3380 euros (revenus de l’année N-1).

Celle-ci ne doit pas percevoir de rémunérations considérées comme des charges professionnelles pour le titulaire, et doit impérativement faire partie de votre ménage au 1er janvier de l’année en cours.

Le fait de percevoir une pension n’est pas un frein pour être une personne à charge, à condition de ne pas dépasser le plafond de personne à charge. Vous pouvez donc tout à fait prendre à charge votre père, votre mère, ainsi que vos autres ascendants, frères et sœurs âgés de 65 ans ou plus.

Les plafonds et leurs conditions peuvent cependant paraître flous pour qui ne maîtrise pas trop le sujet.

De nombreuses mutuelles belges telles que la Mutualité Chrétienne ou la mutuelle Partenamut disposent d’une aide en ligne, ou F.A.Q, qui pourront vous informer plus en détail à ce sujet. N’hésitez pas à les contacter pour de plus amples renseignements.

Enfant à charge : puis-je rester sur la mutuelle de mes parents ?

Il est tout à fait possible de conserver la mutuelle de vos parents même si vous n’habitez plus sous leur toit. Vous serez ainsi considéré comme ce que l’on appelle une personne à charge.

Il faut cependant cumuler certaines conditions afin de jouir des avantages, à savoir :

  • être âgé de moins de 25 ans
  • ne pas travailler
  • ne pas avoir terminé de stage d’insertion professionnelle (durée de 12 mois) pour les allocations chômage

Vous avez donc l’obligation de vous inscrire auprès d’une mutuelle à titre personnel et nominatif dès que l’une de ces trois conditions vous concerne :

  1. vous fêtez vos 25 ans
  2. vous trouvez un emploi
  3. vous percevez des allocations d’insertion chômage

Vous l’aurez compris, à partir du moment où vous commencez à percevoir des revenus, et ce quelle que soit leur nature, vous êtes tenu de souscrire à une mutuelle en votre nom. En tant que personne à charge vous pouvez prétendre au remboursement des soins de santé mais pas aux indemnités en cas d’incapacité de travailler (arrêt maladie, accident de la vie etc). Il est donc préférable de s’inscrire comme titulaire le plus rapidement possible. Ces conditions s’appliquent également lors d’une colocation.

Vous approchez des 25 ans et commencez à vous demander quelle mutualité choisir ? Nous vous conseillons de prendre le temps de comparer les contrats disponibles. Vos besoins étant certainement différents de ceux de vos parents, il est important de choisir le contrat le plus adapté au meilleur prix.

Comparez les meilleurs tarifs de mutuelles en quelques clics

Je compare

Quelle différence avec une personne à charge fiscalement ?

Une personne à charge fiscalement est une personne rattachée au foyer fiscal dont les revenus sont pris en compte pour le calcul de l’impôt sur le revenu. Il peut s’agir d’adultes salariés, de personnes retraités ou encore d’enfants mineurs comme majeurs qui cohabitent.

La personne à charge fiscalement ne réside pas nécessairement dans le foyer auquel elle est rattachée. Si elle est majeure, elle doit s’acquitter de sa propre déclaration fiscale. La personne à charge pour la mutuelle doit à l’inverse impérativement résider sous le même toit que l’assuré dont elle dépend.

Un enfant fiscalement à charge de ses parents le reste jusqu’à l’âge de 18 ans. Une fois la majorité acquise, il peut faire le choix de quitter le foyer fiscal, ou d’y rester. Dans tous les cas il est tenu d’effectuer une déclaration de ressources personnelle. Il existe plusieurs cas de figure.

Les enfants à charge de moins de 21 ans : un enfant peut rester à charge de ses parents jusqu’à ses 21 ans à condition d’être devenu majeur au cours de l’année d’imposition ou d’avoir moins de 21 ans au premier jour de l’année d’imposition. Ses revenus, s’il en a, devront être inscrits sur la déclaration de ses parents.

Les enfants à charge de moins de 25 ans : si l’enfant a moins de 25 ans au 1er janvier d’imposition, ou qu’il est encore aux études, il est tout à fait possible de conserver le rattachement au foyer fiscal familial.

Il est également possible pour les enfants majeurs à charge infirmes sans condition d’âge ainsi que les enfants majeurs effectuant un service national de rester fiscalement à charge de leurs parents.

Comment déclarer une personne à charge à sa mutuelle ?

Pour déclarer une personne à charge à sa mutuelle il faut se connecter à son espace client en ligne et de demander l’ajout d’un bénéficiaire.

Il est également possible d’effectuer cette démarche par téléphone, par e-mail, ou en se déplaçant directement auprès de l’agence.

On vous demandera de fournir :

  • les informations d’identité de la personne,
  • son lien de parenté avec vous (parent, enfant, collatéral, ascendant),
  • la date d’affiliation souhaitée.

La mutuelle vous recontactera dans un délai variant de quelques heures à quelques jours pour vous demander des informations supplémentaires : acte de mariage, acte de naissance, etc.

Les documents à fournir selon la nature de la personne à charge sont les suivants :

  • pour les nouveau-nés : la déclaration de naissance et l’acte de naissance
  • pour les personnes de moins de 25 ans : le formulaire de modification dans le ménage
  • pour les autres cas de figure : le formulaire de modification dans le ménage (conjoint, collatéral, ascendant) ainsi que la déclaration sur l’honneur concernant les ressources de la personne à charge.

Faut-il changer de mutuelle pour devenir personne à charge ?

Devenir personne à charge sans changer de mutuelle, est-ce possible ? Oui, tout à fait ! Il est possible de ne pas changer de mutuelle lors d’un transfert de titulaire à personne à charge à condition d’être enregistré auprès de la même mutuelle que la personne dont l’on va dépendre. À l’inverse, si la future personne à charge n’est pas inscrite auprès de la même mutuelle que le futur titulaire, elle devra impérativement changer de mutuelle.

Changer de mutuelle dans le cadre d’un mariage ou d’une cohabitation

Vous venez de vous marier ou bien vous décidez d’habiter ensemble simplement ou légalement ? Les démarches à effectuer auprès de la mutuelle sont exactement les mêmes. Ce moment est propice au choix d’une mutuelle commune qui permettra à l’ensemble du ménage de bénéficier des mêmes avantages et offres.

Si un ou plusieurs membres de la famille sont personnes à charge, préparez vous à réaliser un peu d’administration.

Notez qu’il n’est généralement pas nécessaire d’attendre la fin de l’année pour changer de mutuelle, ces dernières fonctionnant généralement par trimestres.

Choisir une mutuelle à deux : rien de plus facile !

Vous dépendez de la même mutuelle: pour vous ce sera un jeu d’enfants ! Il suffit de signaler votre rattachement à votre mutuelle par e-mail, téléphone ou encore directement en agence auprès de votre conseiller mutualiste. Ce dernier vérifiera vos dossiers respectifs de l’administration communale et se chargera du rattachement pour vous en un rien de temps.

Vous ne dépendez pas de la même mutuelle : il vous faudra bien évidemment faire un choix entre vos deux mutuelles. N’hésitez pas à bien comparer les avantages de chacune, et si nécessaire de faire jouer la concurrence en appelant un conseiller. Une fois votre décision prise, il suffira de remplir un formulaire d’affiliation (généralement proposé en ligne), ou de vous rendre en agence. Il ne faudra pas oublier de préciser que votre partenaire possède déjà une mutuelle.

Vous souhaitez choisir une nouvelle mutuelle commune : une nouvelle union est parfois l’occasion de bousculer son quotidien, et de prendre de nouvelles directions. Pour cela rien de plus facile, il suffit d’aller vous inscrire à deux auprès d’une nouvelle mutuelle. Pensez à regarder directement sur les sites officiels des mutuelles, un formulaire d’inscription rapide est bien souvent proposé.

Comparez les meilleurs tarifs de mutuelles en quelques clics

Je compare

Changer de mutuelle : les autres cas

Ces démarches s’appliquent bien évidemment à des situations différentes telles qu’un regroupement familial avec la prise en charge d’un parent âgé, l’arrivée d’un enfant au domicile conjugal comme nous l’avons évoqué plus haut (même si la question de changement de mutuelle ne se pose bien évidemment pas), ou encore la prise en charge d’un proche invalide, frère, sœur ou autre.

Il est nécessaire de remplir ce champ
Votre nom est requis