Attestation de stage : notre modèle à télécharger

informations vérifiées

verificator-profile-picture-profile-picture

Informations vérifiées par  Adeline Harmant

Nos articles sont écrits par des experts dans leurs domaines (finance, trading, assurances etc.) dont vous verrez les signatures au début et à la fin de chaque article. Ils sont également systématiquement relus et corrigés avant chaque publication, et mis à jour régulièrement.

Découvrir la méthodologie
author-profile-picture
Alexandre Desoutter mis à jour le 5 avril 2022

En fin d’étude ou durant les périodes de vacances, nombreux sont les étudiants qui effectuent un stage professionnel dans une entreprise qui opère dans leur domaine d’activité. À la fin de cette période d’immersion en entreprise, une attestation de stage professionnel doit être délivrée à l’étudiant afin qu’il puisse justifier cette expérience en cas de nécessité.

Notre modèle d’attestation de stage au format word à télécharger

Vous trouverez-ci dessous notre modèle d'attestation de stage. Téléchargez-le gratuitement et utilisez-le pour certifier n'importe quel stage, en pharmacie, en architecture, dans un hôpital ou dans tout autre domaine.

attestation de stage

Qu’est-ce qu’une attestation de gratification de stage ?

L’attestation de gratification de stage désigne le document résumant l’ensemble des sommes que le stagiaire aura perçu et les éventuelles charges sociales payées dans le cadre de son stage.

En effet, lorsqu’un stagiaire est accepté dans une société, il existe certaines obligations que l’employeur doit satisfaire, notamment quand la durée du stage est supérieure à 2 mois.

Selon les dispositions légales, un stagiaire qui doit passer plus de 2 mois (de façon consécutive ou non) dans la même société au cours de la même année scolaire a droit à une gratification de stage. Celle-ci doit être versée chaque mois.

Même si le chef d’entreprise n’est pas obligé de remettre au stagiaire un bulletin de paie (juridiquement parlant), il doit toutefois lui transmettre un document qui atteste l’effectivité de ces versements.

Le montant de cette gratification correspond à un pourcentage du plafond horaire de la sécurité sociale. Ce pourcentage est fixé chaque année par la Commission des Comptes de la Sécurité Sociale et peut connaître une augmentation régulière. Il faut préciser que l’entreprise peut être contrainte à verser à une gratification de stage supérieure au minimum par une convention ou un accord de branche. La direction peut aussi décider délibérément d’augmenter le montant de cette gratification.

Lorsque l’indemnité de stage est supérieure à la gratification minimale, l’employeur doit établir un bulletin de paie au nom du stagiaire. Il pourra ensuite le déclarer à l'ONSS (Office National de Sécurité Sociale). Le montant de gratification de stage à verser au stagiaire peut varier en fonction du nombre d’heures effectuées dans le mois.

Bon à savoir

Détermination du montant de la gratification :

Supposons que le montant minimum de gratification fixé par la législation est de 15 % et que le plafond de sécurité sociale est de 26 €.
Si le stagiaire effectue 151 heures par mois, on aura :

([26 x 15]/100) x 151 = 588,9 € le mois.

Les cotisations sociales dont un employeur doit s'acquitter pour un stagiaire dépendent de la valeur de l’indemnité de stage vis-à-vis du seuil de franchise de cotisation. Il faut noter que la franchise de cotisation correspond au montant de gratification minimale fixée par la législation multiplié par le nombre total d’heures effectuées par le stagiaire durant le mois.

Dans le cas où l’indemnité de stage serait inférieure (ou égale) à ce seuil, le chef d’entreprise n’est pas tenu de verser une cotisation ou une quelconque contribution sociale. Par contre, si le montant de gratification versé au stagiaire dépasse le seuil de franchise de cotisation, vous devez vous acquitter des cotisations sociales, mais uniquement sur le surplus.

Quelle attestation pour un stage professionnel ?

La plupart des stages professionnels débouchent sur l’acquisition d’une attestation. Celle-ci est un document délivré au terme du stage de formation et qui atteste l’acquis des compétences enseignées pendant celle-ci et de l’assiduité de l’apprenant. Il doit être établi et délivré par l’organisme de formation (même pour un stage de courte durée). Seuls les organismes qui ont reçu un agrément du gouvernement sont autorisés à délivrer une attestation de stage de formation professionnelle. Ceux-ci peuvent être des établissements indépendants (les centres de formation par exemple), les écoles ou les universités. Un certain nombre d’informations doivent obligatoirement figurer sur ce document. Il s’agit par exemple :

  • des objectifs et de la durée de la formation ;
  • des acquis de la formation ;
  • des résultats obtenus après évaluation des acquis de la formation.

Il faut noter que ce document peut être délivré au format numérique ou papier. Que ce soit une formation en présentiel ou en ligne, l’organisme concerné doit nécessairement délivrer une attestation aux postulants. Elle reste toutefois un document informel. Les attestations de formation sont utiles dans un processus de recrutement : elles sont très prisées par les entreprises en quête des collaborateurs disposant des compétences bien précises. Elles rassurent ces dernières sur la capacité du candidat à mener à bien une activité donnée. Ces documents sont plus crédibles lorsqu’ils portent la signature d’un organisme prestigieux qui jouit d’une grande réputation.

L’attestation de formation est différente d’un certificat de formation en ce que ce dernier est un titre professionnel. Il est obtenu dans le cadre d’une formation liée à un métier et certifie donc l’acquis des compétences relatives à un secteur professionnel donné. Ce document est accessible principalement aux salariés, mais aussi aux personnes en quête d’un emploi ou qui ont envie de compléter leur formation de base.

Il existe un autre type d’attestation qui est souvent exigé par les chefs d’entreprise avant d’accepter de prendre en charge les dépenses entrant dans le cadre de la formation du salarié : Il s’agit de l’attestation de présence de stage. Pour prouver à votre employeur votre présence à un stage professionnel, vous devez lui fournir une attestation de présence de stage. Cependant, celle-ci ne remplace pas l’attestation de stage professionnel. Elle doit toutefois être tamponnée et signée par le représentant légal de l’organisme d’accueil.

Comment réaliser une attestation de stage pour une mutuelle ?

Tout comme les entreprises des autres secteurs d’activité, les stagiaires d’une mutuelle doivent également obtenir une attestation suite au stage professionnel. Celle-ci n’est pas soumise à une règle particulière pour ce qui est de la forme. Elle peut être rédigée sur papier à en-tête de la mutuelle en question, ou sur papier libre. Elle peut être également ne pas être manuscrite.

Cependant, pour que cette attestation de stage pour mutuelle soit valable, elle doit contenir un certain nombre d’éléments :

  • Le nom de la mutuelle et celui du stagiaire doivent être mentionnés;
  • Vous pouvez également ajouter la nature des fonctions exercées par le stagiaire;
  • Les dates (du début et de la fin) du stage telles que fixées par la convention de stage peuvent être aussi précisées.

L’attestation de stage pour une assurance santé est différente d’une attestation de responsabilité civile de stage qui est souvent réclamée par les établissements d’enseignement lors des inscriptions. Cette dernière couvre les dommages dont le stagiaire pourrait être responsable ou victime. Les dommages causés au stagiaire sont normalement couverts par le chef d’entreprise. Par contre, ceux causés par le stagiaire sont pris en charge par le stagiaire lui-même si celui-ci est étudiant ou par le chef d’établissement scolaire s’il est au collège ou au lycée.

Comment demander une attestation de stage ?

Au terme de votre période de stage, vous pouvez faire votre demande d'attestation de stage auprès du service des ressources humaines de votre entreprise ou de votre maitre de stage. L’idéal est de demander votre attestation de stage alors qu'il est toujours en cours, c’est-à-dire dans les derniers jours de votre stage, afin de l’obtenir dans un délai raisonnable. Vous avez toutefois la possibilité de faire cette demande après le stage. La demande se fait par le biais d’une lettre appelée lettre de demande d’attestation de stage. Il s’agit d’une lettre administrative qui doit respecter certaines normes. Retrouvez ici un aperçu de cette lettre de demande :

Bon à savoir

[Nom prénom du stagiaire]

[Adresse (Code postal/ville et téléphone)]

Objet : Demande d’attestation de stage

[Nom de l’organisme ou de la société d’accueil]

Monsieur ou Madame le [la] directeur [rice]

J’ai récemment effectué un stage dans votre [cabinet/entreprise/association au service... précisez le service dans lequel vous avez travaillé lors de votre stage].

Ce stage professionnel s’est déroulé du [mentionnez la date du début du stage] au [celle de la fin du stage].

Comme le prévoient les dispositions légales, je souhaiterais obtenir une attestation de stage afin que je puisse la présenter à des employeurs en cas de nécessité.

Tout en vous remerciant de votre considération et de votre célérité, je vous prie de recevoir, Monsieur ou Madame le [la] directeur [rice] mes sincères salutations.

[Signature

Prénom et nom.]

Que doit contenir une attestation de stage ?

Une attestation de stage doit contenir un certain nombre d’informations pour qu’elle soit valable. Le nom du stagiaire, son établissement, sa formation et les coordonnées de l’entreprise sont les principales informations qui figurent sur une attestation de stage. En dehors du nom du stagiaire, l’attestation de stage mentionne la durée effective totale du stage et récapitule également le montant d’éventuelle gratification que le stagiaire aurait perçue. Si la convention de stage n’a pas prévu des conditions de formes, l’attestation de stage prend la forme d’une lettre ordinaire rédigée et dignement signée par un responsable de l’organisme ou l’entreprise d’accueil. Les missions attribuées au stagiaire durant son séjour et l’intitulé du stage peuvent aussi figurer sur ce document.

Il est possible de délivrer une attestation de stage avec appréciation du travail réalisé par le stagiaire au sein de l’organisme. À défaut d’apprécier le travail effectué, vous pouvez dresser les qualités professionnelles et humaines dont l’apprenant a fait preuve pendant son séjour dans votre entreprise. Dans ce cas précis, l’attestation peut servir de lettre de recommandation.

Récapitulatif des éléments qui doivent figurer sur l’attestation de stage :

  • le nom de l’entreprise ou l’organisme et ses coordonnées ;
  • les nom, prénom et la fonction du maitre de stage ;
  • les nom et prénom de l’étudiant ;
  • les dates de début et de fin du stage ;
  • la durée totale du stage ;
  • la somme totale de gratification perçue par le stagiaire ;
  • les missions exercées par le stagiaire ;
  • la situation du maitre ou le tampon de l’organisme ou l’entreprise.

Vous pouvez trouver en haut de cette page un exemple d'attestation de stage sur lequel vous pourrez vous baser pour éditer la vôtre

Vous pouvez vous inspirer de ce modèle pour rédiger toute attestation de stage, en pharmacie par exemple, ou même une attestation de stage sportif. La forme reste la même : seules les informations relatives aux missions exercées, à la durée du stage et autres peuvent changer.

Il faut préciser que cette attestation est différente d’une attestation stage de permis que vous obtenez après un stage de récupération de points. Une participation volontaire à un stage de sensibilisation à la sécurité routière permet au conducteur de récupérer 4 points dans le respect de la limite des points affecté à son permis. L’automobiliste en période probatoire a également la possibilité de récupérer 4 points après avoir participé à un stage obligatoire. Cette attestation stage de permis constitue une preuve juridique de récupération de points sur votre permis de conduire. Celle-ci précise :

  • le lieu et la date de la formation ;
  • l’organisme formateur ainsi que le numéro d’agrément ;
  • la signature des deux formateurs, du responsable de la formation et du stagiaire.

Dans quelles situations une attestation de stage est-elle utile ?

L’attestation de stage reste un document important que vous ne devez pas négliger. Vous aurez besoin de ce document pour faire valoir certaines démarches administratives. Il peut être par exemple exigé par votre établissement scolaire afin de s’assurer de l’effectivité de votre stage et/ou pour compléter votre dossier scolaire.

L’attestation de stage permet aussi de faire valoir votre expérience professionnelle auprès de votre futur employeur. Elle est très utile surtout si votre maitre de stage a pris soin d’énumérer les compétences acquises et les objectifs que vous avez atteints pendant ce stage. L’attestation peut vous servir dans ce cas de lettre de recommandation dans une démarche de recrutement.

Bon à savoir

Ce document permet aussi de prendre en considération votre stage dans la détermination de vos droits à la retraite lorsque la durée du stage dépasse 2 mois.

Comment rédiger une attestation de fin de stage ?

L’attestation de fin de stage est le document que l’entreprise ou l’organisme qui vous a accueilli dans le cadre de votre stage peut vous délivrer. En complément de la convention de stage, ce document vous permet de certifier la durée totale du stage. Celle-ci peut parfois vous être demandée, notamment dans le cadre du programme Erasmus. Contrairement à une attestation de stage en cours, celle-ci est délivrée à la fin de la période du stage et atteste donc que vous avez effectivement respecté la durée du stage telle que mentionnée dans la convention de stage.

Avez-vous aimé cet article ?
author-profile-picture/
Alexandre Desoutter
hellosafe-logo
hellosafe-logo

Alexandre Desoutter travaille en tant que rédacteur-en-chef et responsable des relations presse chez HelloSafe depuis juin 2020. Diplômé de Sciences Po Grenoble, il a exercé un tant que journaliste pendant plusieurs années au sein de médias français, et continue à collaborer en tant que contributeur au sein de plusieurs publications.

En ce sens, son rôle le conduit à exercer un travail de pilotage et d’accompagnement auprès de l’ensemble des rédacteurs et contributeurs de HelloSafe afin que la ligne éditoriale définie par l’entreprise soit pleinement respectée et déclinée à travers les textes publiés au quotidien sur nos plateformes.

A ce titre, Alexandre a pour responsabilité la mise en oeuvre et le maintien des standards journalistiques les plus stricts au sein des rédactions de HelloSafe, afin de garantir sur nos plateformes l’information la plus précise, actualisée et experte possible. Alexandre a notamment entrepris depuis maintenant deux ans la mise en place d’un système de double-vérification systématique de tous les articles publiés au sein de l’écosystème HelloSafe, à même de garantir la plus haute qualité d’information.

Posez une question, un expert vous répondra
Votre nom est requis
Il est nécessaire de remplir ce champ