[Carte] La fiscalité 2023 des plus-values crypto en Europe

La spéculation des crypto-monnaies a permis à certains investisseurs de réaliser des plus-values considérables, parfois chiffrées à plusieurs millions d'euros. Face à ces gains faramineux, la fiscalité des pays de l'Union européenne pose problème. Si certains pays taxent sévèrement les plus-values crypto, d'autres ne prélèvent toujours aucun impôt en 2023. Ces différences de traitement entraînent la fuite de certaines fortunes hors des frontières nationales.

6 pays européens ne taxent toujours pas les plus-values crypto en 2023

En janvier 2023, on remarque de fortes disparités de fiscalité des plus-values crypto entre les pays de l'Union européenne, avec des taxations sur les gains allant de 0 à 52,06% :

Suggérer une mise à jour.

15,4% : c'est le taux d'imposition moyen pour les plus-values crypto dans l'Union européenne

Quelles sont les conditions de taxation des gains crypto dans les différents pays européens cette année ? Dans notre tableau, on peut remarquer qu'il n'y a quasiment aucune convergence entre les pays, si ce n'est pour ceux qui sont des paradis fiscaux pour les investisseurs en monnaies virtuelles.

La Belgique, classée 13ème sur 27, est le pays qui connait actuellement la plus grande variation de son taux d'imposition en 2023, qui peut aller de 0% à 50% (selon le profil d'investisseur). Ainsi, le pays peut être très avantageux (paradis fiscal) comme très contraignant si les plus-values sont assez élevées.

ClassementPays de l'Union européenneTaux d'impositionConditions d'imposition sur les plus-values
1
Malte0%-
-
Chypre0%-
-
Grèce0%-
-
Slovénie0%-
-
Estonie0%-
-
Allemagne0%0% : inférieur à 600 € sur l'année en cours et
applicable sur les crypto-monnaies détenues depuis plus d’un an
7
Roumanie0 - 10%0% : inférieur à 120 €
10% : supérieur à 120 €
8
Luxembourg0 - 25%0% : personne considérée comme investisseur
et/ou détenir des crypto-monnaies pendant 6 mois minimum
22 - 25% : mineur et/ou personne considérée comme spéculateur
9
Espagne0 - 26%0% : inférieur à 6 000 €
21% : inférieur à 50 000 €
23 - 26% : supérieur à 50 000 €
10
France0 - 30%0% : inférieur à 305 €
30% : supérieur à 305 €
11
Pays-Bas0 - 31%0% : inférieur à 50 000 € (actifs crypto et non crypto)
31% : supérieur à 50 000 € (actifs crypto et non crypto)
12
Finlande0 - 34%0% : inférieur à 1 000 €
30% : supérieur à 1 000 €
34% : supérieur à 30 000 €
13
Belgique0 - 50%Transactions soumises à l'impôt sur le revenu (selon profil)
14
Lituanie5 - 20%-
15
Bulgarie10%-
-
Croatie10%-
17
Hongrie15%-
18
République tchèque15 - 23%15% : inférieur à 80 000 €
23% : supérieur à 80 000 €
19
Pologne19%-
20
Slovaquie19 - 25%19% : inférieur à 38 000 €
25% : supérieur à 38 000 €
21
Lettonie20%-
22
Irlande20 - 40%Transactions soumises à l'impôt sur le revenu (selon profil)
23
Italie26%0% : inférieur à 2 000 €
26% : supérieur à 2 000 €
24
Autriche27,5%Applicable sur les crypto-monnaies détenues depuis moins d’un an
25
Portugal28%Applicable sur les crypto-monnaies détenues depuis moins d’un an
26
Suède30%-
27
Danemark37 - 52,06%Transactions soumises à l'impôt sur le revenu (selon profil)
Classement de la fiscalité des plus-values (personnelles) sur les crypto-monnaies dans l'Union européenne - janvier 2023

Avis d’expert

En Belgique, si vous souhaitez optimiser vos revenus d'investissement crypto, vous pouvez limiter vos plus-values dans les monnaies virtuelles et/ou vous diriger vers d'autres produits d'investissement afin de diversifier votre portefeuille.

Zoom sur la fiscalité des gains crypto en Belgique

En 2023, il n’existe toujours pas de régime particulier sur la fiscalité des bénéfices crypto en Belgique, car elle dépend en réalité du profil de l’investisseur. En effet, le régime fiscal se calcule en fonction des plus-values des actions, et le taux d’imposition peut donc varier selon trois profils de gestion :

dad icon

Gestion en bon père de famille (0%) - exonération :

Si vous décidez d’investir votre argent dans le but de faire fructifier votre patrimoine actuel en tant que personne prudente et raisonnable, vos plus-values crypto ne seront pas taxées. Ces bénéfices entrent donc dans une logique de gestion normale de votre patrimoine privé en privilégiant la sécurité et le long terme. Considéré dès lors comme un revenu non imposable, vous n’aurez pas non plus à déclarer vos gains.

eye icon

Spéculation (33%) - taxation en revenus divers :

Si vous effectuez davantage d'investissements risqués, répétés et misez sur les fluctuations des cours pour faire rapidement des bénéfices importants, vous serez alors considéré comme un spéculateur. À partir de ce moment-là, vous devez déclarer vos plus-values qui seront alors imposées à un taux fixe de 33% au titre de revenu divers (hors taxes communales).

money icon

Le trader (25-50%) - taxation en revenus professionnels :

Un trader professionnel approuve et traite électroniquement les transactions et échanges de crypto-monnaies de manière organisée, fréquente et par le biais de moyens professionnels. Si vous vous reconnaissez dans ce profil, vos bénéfices seront donc considérés comme des revenus professionnels, et donc taxés aux taux progressifs habituels (de 25 à 50% + cotisations sociales et hors taxes communales).

Bon à savoir

L'Union européenne va instaurer un nouvel impôt crypto pour les entreprises dès le 1er janvier 2026. En effet, cette législation concernera toute entreprise en lien avec les crypto-monnaies (exchange, broker...) qui offre des services à des résidents européens - ces dernières devront désormais déclarer la totalité de leurs transactions.

Cette loi permettra de régulariser les gains et combler le manque à gagner estimé à près de 93 milliards d'euros en 2020 par la Commission Européenne.

Méthodologie

En plus de sa ligne éditoriale experte autour des assurances et produits financiers, HelloSafe propose des sujets plus larges relatifs à la consommation globale en Belgique et dans le monde, avec pour but de décrypter certains sujets complexes pour les consommateurs et de mettre à disposition des informations originales et nouvelles.

Dans cette étude, HelloSafe a voulu comparer la fiscalité des plus-values crypto au 1er janvier 2023 dans les pays de l'Union européenne, et plus particulièrement en Belgique. Les données proposées dans cette étude sont valables au jour de sa publication (janvier 2023), et sont susceptibles d'évoluer rapidement. Ces dernières sont issues d'informations publiques et officielles diffusées notamment par Koinly, Cryptomonnaie.be et la Banque Centrale Européenne.

À propos de HelloSafe

HelloSafe est une plateforme leader de la comparaison de produits financiers (assurances, crédits, placements) dans plus de 10 pays dans le monde. Fort d'une technologie propriétaire, unique et puissante, HelloSafe fournit aux usagers du monde entier des centaines de comparateurs et calculateurs gratuits, anonymes et instantanés ainsi que du contenu expert et mis à jour. Notre plateforme permet à chacun de prendre les meilleures décisions pour son argent et de trouver la bonne offre, au juste prix.

hellosafe logo icon whitebg 2

Comment peut-on vous aider ?

Contactez l'équipe HelloSafe

Une question, une suggestion ? Quel que soit l’objet de votre message, l’équipe HelloSafe est là pour vous aider !

astridd copie

Astrid Roussel

+33 (0)6 38 99 00 86

Responsable communication et relations presse

Suivez-nous

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

MEDIA KIT

Servez-vous de ces éléments

sparkle e1656423371529

Parcourir nos ressources

EN SAVOIR PLUS

Logo

Tous les assets HelloSafe

EN SAVOIR PLUS