Guide de la cybersécurité : définitions, métiers, formations en 2023

Dans un monde où la technologie progresse à une vitesse fulgurante et où les cybermenaces sont en constante évolution, il n'a jamais été aussi crucial de rester informé et de prendre des mesures proactives pour protéger vos actifs et votre identité numérique en 2023.

Qu'est ce que la cybersécurité ?

Le préfixe "cyber" apparait pour la première fois dans un mot "cybernétique" en 1948 dans une publication universitaire du professeur de l'Institut de technologie du Massachusetts, Norbert Wiener. Pour lui ce mot définit "le champ entier de la théorie de la commande et de la communication, tant dans la machine que dans l’animal". Plus tard, ce préfixe devient repandu et signifie tout ce qui touche à l'information et le réseau informatique mondial.

Aujourd'hui la cybersécurité désigne les mesures et les pratiques mises en place pour protéger les ressources en ligne (informations ou identité numérique) contre les accès non autorisés, le vol de données et d'autres activités malveillantes des pirates informatiques. Son principal objectif est de garantir un environnement en ligne sûr et sécurisé en réduisant au minimum le risque d'atteintes à vos données. Essentiellement, la cybersécurité est un cadre qui protège les individus, les organisations et d'autres entités contre les effets négatifs des cyberattaques.

Les chiffres clés de la cybersécurité en 2023

Les types des cyberattaques

Il est évident que dans le monde où le numérique se développe à une vitesse incroyable tout le monde est susceptible d'être cyber attaqué. Il existe plusieurs façons de voler vos données numériques. Parmi les types des cyberattaques les plus courantes, on trouve :

Les 5 cyberattaques les plus connues

Les cyberattaques existent depuis presque aussi longtemps que les ordinateurs. La première cyberattaque connue remonte à l'année 1988 et porte le nom "Morris Worm". Le programme était créé par Robert Tappan Morris, et était un programme auto-reproducteur qui exploitait les vulnérabilités des systèmes Unix, provoquant des perturbations à grande échelle.

Depuis 1988 le monde a connu des centaines de nouvelles cyberattaques élaborées. Dans la liste ci-dessous nous vous présentons les 5 des cyberattaques les plus connues.

  1. Jonathan James et la NASA
    Jonathan James, né en 1983 en Floride, a commencé à avoir un intérêt pour les ordinateurs dès son plus jeune âge. Quand le garçon avait seulement 6 ans il allumait régulièrement l'ordinateur de son père pour y passer des heures et jouer aux jeux vidéo. Ceci inquiétait beaucoup ses parents, qui ont essayé de limiter le temps d'écran de leur fils, mais sans succès. Plus tard le garçon commençait à apprendre le langage de programmation "C" et progressait très vite dans l'informatique. À l'age de 16 ans Jonathan commet ses premiers crimes numériques et effectue des séries de cyberattaque sur les entreprises américaines. Une de ses cibles, AT&T BellSouth, est l'une des plus grandes entreprises de télécommunications des États-Unis à l'époque. Il s'est avéré que le réseau en question appartenait à l'unité Marshall Space Flight Center de la NASA. Cette unité était le premier site de développement et de test des moteurs de fusée, ainsi que des systèmes de communication utilisés pour la Station Spatiale Internationale (ISS). Jonathan a réussi à accéder au code source d'un programme qui régit les aspects vitaux du maintien en vie de l'ISS. Voilà comment Jonathan James, un garçon de 16 ans, a hacké la NASA.
  2. RockYou2021
    En 2021, la fuite de mots de passe la plus importante à ce jour s'est produite. L'auteur de l'acte, dont l'identité n'a pas été révélée, a donné le nom à son crime : "RockYou2021", faisant ainsi allusion à la violation de données de RockYou en 2009 qui avait permis à l'époque d'obtenir les mots de passe de plus de 32 millions d'utilisateurs. En plus des violations de données personnelles des utilisateurs, le pirate informatique derrière RockYou2021 a téléchargé un fichier texte de 100 Go contenant 8,4 milliards d'entrées de mots de passe.
  3. Attaque sur Yahoo! (2013, 2014)
    Entre 2013 et 2014, Yahoo! a connu de multiples violations dans ses bases de données, qui ont entraîné l'exposition de milliards d'enregistrements de données personnelles. Ces enregistrements comprenaient des mots de passe et des réponses non cryptées à des questions de sécurité. Les attaquants ont pu vendre l'ensemble de ces données sur des marchés illégaux du Dark Web.
  4. Cyberattaques en Estonie (2007)
    En avril 2007, l'Estonie a connu l'une des plus grandes séries de cyberattaque dans son histoire. Elle visait le gouvernement estonien, des institutions financières, des médias et d'autres organisations publiques. Les attaques ont commencé fin avril 2007 et se sont poursuivies jusqu'au début du mois de mai 2007, causant des perturbations et des dommages considérables dans les réseaux informatiques du pays. Les cyberattaques auraient été déclenchées par la décision du gouvernement estonien de déplacer un monument de l'ère soviétique d'un lieu central de Tallinn vers un cimetière militaire situé à la périphérie de la ville. Cette décision a été considérée comme un manque de respect par la minorité russophone d'Estonie, ce qui a entraîné des protestations et des troubles à Tallinn, qui ont finalement débouché par des cyberattaques.
  5. Titan Rain
    Titan Rain c'est le nom que l'on donne à une série des cyberattaques qui a touché les sites gouvernementaux et les bases de données militaires américaines et britanniques entre 2003 et 2007. Les attaques auraient été très sophistiquées, elles visaient à obtenir des informations militaires et des renseignements sensibles. Bien que la Chine ait nié toute implication dans ces attaques, plusieurs représentants du gouvernement américain et experts en sécurité les ont attribuées à des pirates informatiques chinois. Les attaques Titan Rain ont été les premiers cas de "cyber espionnage". Ces événements ont motivé les gouvernements d'autres pays de prendre la question de la cybersécurité plus au sérieux.

Les pays les plus touchés par des cyberattaques

Avec le développement rapide d'internet et des nouvelles technologies, les cyberattaques sont devenues un phénomène global et elles concernent tout les pays. Les motifs de cyberattaques peuvent varier : elles peuvent être dues à de l'espionnage, de la recherche de fuites de données, ou avoir pour but d'endommager des systèmes informatiques personnels ou publics. Dans le graphique ci-dessous, nous vous présentons les 10 pays les plus touchés par les cyberattaques en 2022.

Le leader absolu en termes de nombre des cyberattaques subies sont les États-Unis. Ce pays subi environ 45,95 % de cyberattaques. Il est suivi par la Chine, qui en subi environ 7,67 %. Dans le top 5 nous retrouvons aussi l'Allemagne (6,47 %), la France (4,60 %) et le Canada (3,57 %).

Source : Statista

Les secteurs les plus touchés par les cyberattaques

Dans l'Union européenne les secteurs les plus souvent visés sont la finance, la santé, l'énergie et l'administration. Environ 24 % de toutes les cyberattaques sont dans le secteur de l'administration publique. C'est la première cible des hackers car elle peut donner l'accès à des informations d'importance gouvernementale.

En 2017 l'UE ainsi que le monde entier, a connu une attaque informatique massive portant le nom "WannaCry". Cette attaque consistait à infecter les ordinateurs des institutions gouvernementales ainsi que ceux de grandes entreprises avec un logiciel malveillant afin de perturber leur travail. Cette attaque a réussi à affecter les ordinateurs utilisés pour des tâches spécifiques telles que la robotique, les systèmes d'affichage d'informations ou les scanners médicaux. Un certain nombre d'usines de construction automobile au Royaume-Uni, en France, en Roumanie et en Slovénie ont indiqué que leurs chaînes de production avaient été affectées par ce logiciel malveillant. Les ordinateurs des institutions européennes ont été également touchés.

Les fournisseurs de services numériques constituent le deuxième plus grand groupe touché par les cyberattaques dans l'UE. Il correspond aux entreprises de plus de 50 salariés qui effectuent des activités dans le Cloud (par exemple : les magasins en ligne, les moteurs de recherche, les sites internet offrant de services divers). Les fournisseurs de services numériques subissent environ 13 % du total des cyberattaques.

Le grand public, ainsi que les banques, subissent environ 12 % des cyberattaques chacun. Ils sont suivis dans ce classement par les entreprises et le secteur de santé.

Source : Agence de l'Union européenne pour la cybersécurité, 2022

Comment se protéger des cyberattaques ?

Que vous soyez un particulier ou un professionnel, vous protéger contre les attaques numériques est essentiel pour sécuriser vos informations personnelles et sensibles. Voici différentes façons de tomber dans le piège d'un logiciel malveillant : en ouvrant un e-mail, en téléchargeant de la musique ou des films sur des sites non fiables, ou encore en cliquant par hasard sur un lien soudainement apparu sur l'écran. Comment vous protéger des telles cyberattaques ? Les méthodes de protection peuvent cependant différer selon le contexte.

Les conseils pour les particuliers

Avec la dépendance croissante à l'égard de la technologie dans notre vie quotidienne, la menace des cyberattaques est devenue plus fréquente que jamais pour les usagers particuliers. Si vous utilisez internet régulièrement dans votre vie quotidienne, il est important de connaitre quelques règles qui vous aideront à vous protéger dans l'espace numérique :

Bon à savoir

  • N'ouvrez pas des e-mails provenants d'adresses pas sûres. En cliquant sur les liens dans des e-mails suspects vous risquez d'installer un logiciel malveillant sur votre appareil et perdre vos données personnelles.
  • Ne téléchargez pas des logiciels provenants des sources non fiables. Il est important de télécharger des logiciels qu'à partir de sites web fiables et d'utiliser des antivirus réputés pour analyser les téléchargements avant de les ouvrir.
  • Utilisez les versions neuves des logiciels. L'utilisation des logiciels obsolètes peut présenter des failles de sécurité susceptibles d'être exploitées par des virus et des logiciels malveillants. Il est important de maintenir votre système d'exploitation et vos applications à jour.
  • Utilisez des mots de passe forts et élaborés. L'utilisation de mots de passe simple (par exemple : pierre123) peut faciliter aux pirates informatiques l'accès à vos comptes personnels.
  • Ne vous connectez pas aux points d'accès d'internet non sécurisées : les réseaux Wi-Fi publics sont souvent non sécurisés, ce qui signifie que n'importe qui peut y accéder et potentiellement infecter votre ordinateur avec des logiciels malveillants.

Les conseils pour les entreprises

Les entreprises, grandes et petites, sont souvent les cibles des cyberattaques. Une attaque informatique sur les ordinateurs d'une entreprise peut apporter beaucoup de dommages et engendrer de fuites importantes d'information. Voici quelques astuces de cybersécurité qui aideront à vous protéger contre les cyberattaques en tant que salarié ou entreprise :

Bon à savoir

  • Sensibilisez vos employés à la cybersécurité. Il existe plusieurs coachs et centre de formations qui peuvent vous aider à former et à sensibiliser vos employés aux questions de cybersécurité.
  • Vous pouvez developper et mettre en oeuvre une politique de sécurité numérique au travail. Ce type de charte exposé publiquement dans votre bureau aidera les employés à ne pas oublier les règles de comportement à suivre dans l'espace numérique.
  • Sauvegardez régulièrement vos données : sauvegardez régulièrement les données importantes de l'entreprise pour vous protéger contre la perte de données en cas de cyberattaque.
  • Limitez l'accès aux données sensibles. Si un grand nombre de personnes a accès aux données d'une haute importance pour l'entreprise, il y a plus de chances que ces données soient compromises par une attaque de pirates informatiques ou de logiciels malveillants.

Comment rentrer dans le domaine de la cybersécurité ?

Travailler dans le domaine de la cybersécurité s'avère être un rêve pour beaucoup de jeunes aujourd'hui. Ce domaine est particulièrement attirant car il offre un but précis avec un impact réel : protéger les gens et leurs données sensibles. La demande de professionnels en cybersécurité augmente chaque année et plusieurs métiers apparaissent dans ce domaine.

Quels sont les métiers de la cybersécurité en 2023 ?

La liste des métiers en cybersécurité se prolonge chaque année, car ce domaine évolue rapidement et de nouvelles demandes en matière des compétences apparaissent. Voici quelques métiers très demandés dans la cybersécurité en 2023 :

Métier Description et missions
Analyste de la cybersécurité
Un analyste en cybersécurité peut travailler dans des institutions gouvernementales, des services financiers et banques, des compagnies technologiques, des agences de consulting ainsi que dans des hôpitaux. Sa mission principale est la surveillance des systèmes informatiques afin de détecter des tentatives d'accès non autorisées, des infections par des logiciels malveillants et d'autres atteintes à la sécurité numérique.
Pentesteur ou hacker éthique
Un pentesteur, testeur de la pénétration ou encore un hacker éthique est un spécialiste dont la mission principale consiste à tester la protection des sites ou de systèmes d'entreprise avec des tests de cyberattaque. Le hacker éthique est un professionnel qui utilise les mêmes méthodes qu'un hacker habituel mais dans le but de tester les systèmes, les réseaux et les applications d'une organisation afin d'en déceler les vulnérabilités et les faiblesses. Le pentesteur est amené à travailler avec des programmes et logiciels numériques en toute autonomie.
Conseiller en cybersécurité
Un consultant ou conseiller en cybersécurité est un expert du monde numérique, Il connait tout les détails et dangers du cyber espace. Ses missions principales dans une entreprise ou une institution sont : identification des risques informatiques, leur prevention, le développement d'une stratégie de cybersécurité et la formation des tiers face aux cyberattaques. Un conseiller en cybersécurité est souvent amené de travailler en équipe.
Cryptographe ou cryptanalyste
Un cryptographe est un professionnel chargé de concevoir, d'analyser et de mettre en œuvre des algorithmes cryptographiques pour protéger les données et les canaux de communication contre l'accès, la modification ou la divulgation non autorisés.
Architecte de cybersécurité
L'architecte de cybersécurité est chargé de concevoir et de mettre en œuvre l'architecture de sécurité d'une organisation ou d'une entreprise, y compris les politiques, les procédures et les contrôles, afin de protéger les systèmes, les réseaux et les données de l'organisation contre les cyber menaces.
Analyste du centre d'opérations de sécurité (SOC)
Un analyste du centre d'opérations de sécurité (SOC) est chargé de surveiller les réseaux, les systèmes et les applications d'une organisation pour y détecter les menaces et les incidents de sécurité. La mission principale de l'analyste SOC est d'identifier les incidents de sécurité et d'y répondre en temps réel, afin de minimiser l'impact d'une violation de la sécurité.
Les métiers de la cybersécurité en 2023

Les salaires dans la cybersécurité en 2023

Le domaine de la cybersécurité devient de plus en plus attractif pour plusieurs raisons. Tout d'abord, les professionnels de la cybersécurité sont très demandés en raison de la prévalence croissante des cybermenaces. Comme de plus en plus d'organisations dépendent de la technologie pour leurs opérations quotidiennes, le besoin de professionnels qualifiés en cybersécurité pour se protéger contre les cyberattaques n'a jamais été aussi grand.

Deuxièmement, le domaine de la cybersécurité est en constante évolution et nécessite un apprentissage et un développement professionnel continus. Les professionnels de la cybersécurité doivent donc se tenir au courant des dernières technologies, menaces et meilleures pratiques, ce qui rend leur travail à la fois stimulant et intellectuel.

Troisièmement, le domaine de la cybersécurité offre un large éventail de parcours de carrière et de spécialisations, ce qui permet aux professionnels de trouver un rôle qui corresponde à leurs points forts et à leurs centres d'intérêt.

Les salaires dans le domaine de la cybersécurité peuvent varier en fonction de l'experience, du lieu de travail et du métier exact. En règle générale, les salaires dans ce secteur sont très attractifs.

Dans le graphique ci-dessous, nous vous présentons le salaire médian mensuel d'un analyste (consultant) en cybersécurité dans 6 pays différents en 2023 :

Source : talent.com, données du 15.05.2023

Les salaires dans le domaine de la cybersécurité peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs. Tout d'abord, le niveau d'expérience du professionnel peut jouer un rôle important dans la détermination de son salaire. Le type d'entreprise ou d'organisation pour laquelle le professionnel travaille peut également avoir une incidence sur son salaire. Les grandes entreprises et les agences gouvernementales peuvent offrir des salaires plus élevés que les petites entreprises. Enfin, le lieu de travail et la demande de professionnels de la cybersécurité peuvent également avoir une incidence sur leur salaire. Comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessus, certains pays ont des salaires plus attractifs dans la cybersécurité que d'autres.

Quelles études pour travailler en cybersécurité ?

Si vous souhaitez travailler dans la cybersécurité il vous faudra un certain niveau d'études et un diplôme. Mais où et comment l'obtenir ? Nous avons compilé pour vous la liste des Universités et des formations disponibles en Belgique et en France afin de vous faciliter vos recherches.

Les formations en cybersécurité en Belgique en 2023

Étudier la cybersécurité en Belgique offre aux étudiants une occasion précieuse d'acquérir une compréhension globale de ce domaine de plus en plus crucial. Les universités et institutions belges proposent divers programmes qui permettent aux étudiants d'acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour relever les défis posés par les cybermenaces.

En outre, l'environnement universitaire en Belgique favorise la collaboration et l'interaction avec les professionnels de l'industrie, ce qui permet aux étudiants d'acquérir des connaissances pratiques et de se tenir au courant des derniers développements en matière de cybersécurité. De plus, la position géographique de la Belgique en Europe accroît les possibilités de réseautage et de stages auprès d'organisations internationales et d'entreprises de cybersécurité renommées.

Dans le tableau ci-dessous nous vous présentons 4 formations dans le domaine de la cybersécurité en Belgique en 2023 :

Université Nom de MasterContenu de la formation
KU Leuven
Master of Cybersecurity Ce programme couvre un large spectre de sujets liés à la cybersécurité, notamment la sécurité des réseaux, le développement de logiciels sécurisés, la cryptographie et la criminalistique numérique. Les étudiants acquièrent à la fois des connaissances théoriques et des compétences pratiques grâce à des projets concrets et des stages.
Langue d'enseignement : anglais
UC Louvain (Université Catholique de Louvain)
Master in Cybersecurity Ce Master de cybersécurité est organisé par quelques établissements, dont ULB, UCL, Namur et the Royal Military Academy. Il vise à préparer les experts dans le domaine de sécurité numérique et la defense informatique.
Langue d'enseignement : anglais
Vrije Universiteit Brussel
Master of Science in Applied Sciences and Engineering: Computer ScienceLes cours de cursus portent sur l'intelligence artificielle, la gestion et l'analyse des données, le Software Languages and Software Engineering et la programmation déclarative.
Langue d'enseignement : anglais
ULB (Université Libre de Bruxelles)
Master in Cybersecurity La premiere année de cette formation est consacrée à un ensemble commun de cours : les étudiants acquièrent toute la théorie nécessaire. La deuxième année est divisée en deux axes : un qui s'appelle "conception et analyse de systèmes" et qui se consacre à la conception et à l'analyse approfondie de systèmes sécurisés, et le deuxieme "stratégies d'entreprise", qui se consacre à des applications plus concrètes.
Langue d'enseignement : anglais
Les formations en cybersécurité en Belgique (2023)

Les formations en cybersécurité en France en 2023

Si vous souhaitez travailler dans la cybersécurité en France il faut tout d'abord être titulaire d'un Bac scientifique (ceci n'est pas une obligation absolue mais plutôt un conseil). Si vous êtes issu d'autre type de bac - pas d'inquiétude ! Le plus important est d'avoir un Bac+3 approprié afin de pouvoir rejoindre un Master en Cybersécurité. Les DUT en informatique et télécom, BTS Systèmes Numériques ou Informatique, ainsi que les Licences en Informatique et Technologies, sont des bones bases qui ouvrent le chemin vers le monde de la cybersécurité. Dans le tableau ci-dessous nous vous présentons 5 Masters en France qui préparent les spécialistes en cybersécurité en 2023 :

Université Nom de Master Contenu de la formation
Université Paris-Saclay
Sécurité des contenus, des réseaux, des telecommunications et des systèmes Ce programme se concentre sur divers aspects de la cybersécurité, notamment la sécurité des réseaux, la cryptographie et la sécurité des systèmes.
Langue d'enseignement : français
Le contenu de la formation : cryptographie; réseaux et systèmes; bases de données et logiques;
EURECOM, Paris
Master en Informatique, spécialité Sécurité NumériqueLe cursus de cette formation comprend l'acquisition des connaissance théoriques ainsi que de compétences pratiques.
Langue d'enseignement : anglais, le niveau B2 est donc exigé.
Le contenu de la formation : image et compression vidéo; science de l'information quantique; méthodologies de développement logiciel; droit de la propriété intellectuelle.
Université Rennes 1
Master Informatique : parcours Cybersécurité Cette formation prepare des futurs experts, ingénieurs et scientifiques en cybersécurité.
Langue d'enseignement : français.
Le contenu de la formation : sécurité des attaques informatiques; administration des réseaux; ingénierie des logiciels pour les systèmes et réseaux; méthodologie de la sécurité.
EM Lyon Business School
MSc in Cybersecurity and Defense Management Ce programme offre une approche multidisciplinaire de la cybersécurité, couvrant des domaines tels que la criminalistique numérique, les systèmes sécurisés et la gestion de la sécurité de l'information.
Langue d'enseignement : anglais
Le contenu de la formation : criminalistique numérique, la collecte, l'analyse et la présentation de preuves numériques dans le cadre d'enquêtes judiciaires.
ESIEE - École supérieure d’ingénieurs en électrotechnique et électronique
Expert en Ingénierie Informatique et Innovation Numérique, parcours Cybersécurité Le programme de cette formation est axé sur les aspects techniques de la cybersécurité, notamment la cryptographie, la sécurité des réseaux et le développement de logiciels sécurisés.
Langue d'enseignement : français
Le contenu de la formation : administration Windows et Linux; sécurité des infrastructures réseaux; mathématiques; audit cybersécurité TDB et contrôle permanent.
Les formations en cybersécurité en France (2023)

Autres formations en cybersécurité

Si vous avez déjà fini l'Université et vous travaillez dans un autre domaine mais vous souhaitez quand meme rejoindre le monde de la cybersécurité il existe quelques options pour vous.

Il est tout à fait possible d'obtenir les connaissances nécessaires et meme un certificat officiel dans le domaine de la cybersécurité sans vous inscrire dans les cursus universitaires de deux ans. Voici quelques options existantes pour apprendre les bases de la cybersécurité ou pour approfondir vos connaissances :

  1. Plateformes de cours en ligne
    Il existe plusieurs plateformes de cours en ligne où vous pouvez apprendre les sujets qui vous intéressent et obtenir des certificats et diplômes. Les exemples : Coursera, edX, Udemy.
    Coursera est une plateforme d'apprentissage en ligne qui propose un vaste choix de cours, de spécialisations et de programmes diplomates en collaboration avec des universités et des organisations dans le monde entier. La plateforme vise à rendre l'éducation de haute qualité accessible aux gens du monde entier, indépendamment de leur situation géographique ou de leur niveau d'éducation. Il existes environ 180 formations certifiantes sur la cybersécurité sur Coursera, par exemple : Introduction to Cyber Security (New York University), Cybersecurity for Everyone (Maryland University) ou encore Cybersecurity Attack and Defense Fundamentals (EC-Council).
  2. Être auditeur libre à l'Université
    De nombreuses Universités dans tout les pays du monde offrent la possibilité à ceux qui le souhaitent d'assister à leurs cours. Si vous êtes intéressé par la formation ou un cours universitaire en particulier, vous pouvez tout à fait demander à cet établissement la possibilité d'assister à des cours choisis. Notez que souvent cette option est payante.
  3. Utiliser les sources libres sur Internet
    Vous pouvez toujours apprendre sur la cybersécurité en autonomie grâce à internet. Les videos Youtube, les tutoriels, les forums et les blog : tout ces sources sont bonnes pour apprendre et se renseigner sur le monde numérique.

À propos de HelloSafe

HelloSafe est une plateforme leader de la comparaison de produits financiers (assurances, crédits, placements) dans plus de 10 pays dans le monde. Fort d'une technologie propriétaire, unique et puissante, HelloSafe fournit aux usagers du monde entier des centaines de comparateurs et calculateurs gratuits, anonymes et instantanés ainsi que du contenu expert et mis à jour. Notre plateforme permet à chacun de prendre les meilleures décisions pour son argent et de trouver la bonne offre, au juste prix.

hellosafe logo icon whitebg 2

Comment peut-on vous aider ?

Contactez l'équipe HelloSafe

Une question, une suggestion ? Quel que soit l’objet de votre message, l’équipe HelloSafe est là pour vous aider !

astridd copie

Astrid Roussel

Responsable communication et relations presse

Suivez-nous

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

MEDIA KIT

Servez-vous de ces éléments

sparkle e1656423371529

Parcourir nos ressources

EN SAVOIR PLUS

Logo

Tous les assets HelloSafe

EN SAVOIR PLUS